Across the line


Coucou mes lecteurs,

 

Je vous ai abandonné  vrai vrai,  et vous aussi d’ailleurs.  Qui m’a cherché ?  Qui a demandé après moi ?  Personne !  Donc on veut même voir si j’mourrais ici vous seriez tous restés dans l’attente du blog post portant sur le programme de mon deuil yeutch !  Heureusement pour vous que wordpress c’est pas pour les palabres mais le blogging… Allez, on s’y met donc !

Alors… Par quoi pourrai je bien commencer ?  Voila,  mon Marathon Culinaire s’est très bien passé,  plus que nous ne l’avions même espéré et j’en suis jusqu’à présent extrêmement fière !  😄 Suivez juste les différents liens de l’article incorporé pour avoir un aperçu. Un grand merci à tous pour votre soutien.

Bon après la joie, le malheur: es ce que le diable dort ?  Donc après cette hyper activité j’suis retournée à mes vieux démons: dépression, rancoeur, chômage , solitude …pour ne citer que ceux ci.  Et voila comment j’ai commencé à broyer du noir m’engageant dans toutes sortes de dérives, je vous épargne les détails. Ce qui devait arriver,  arriva: j’ai fait une grosse chute mais alors une enormisisme… Si tu n’as pas touché le fond tu n’peux pas avoir la mesure de ton problème ni même la force de t’relever.

Svp pas la peine de m’plaindre ou de m’sermoner parce que ce qui ne te tue pas te rend plus forte.  J’me croyais forte et battante,  j’avais cru avoir atteint mes limites mais je m’suis découverte une force et un esprit combattif dont j’ignorais tout. Je me relève peu à peu,  amèrement mais serreinement et j’avance dans la bonne direction solide comme un roc !

Et j’en ai aussi profité pour faire le menage autour de moi,  l’amour n’a pas fait que s’estomper peu à peu, cela a totalement disparu.  Je m’suis separée de personnes dont je ne pensais pas vivre sans,  j’ai décidé d’aller de l’avant avec celles qui le meritent et surtout m’tirent vers le haut.  Rien n’arrive pour rien ici bas,  il faut souvent passer par de telles situations pour grandir. En fait je crois que j’ai enfin appris à dire NON et pas qu’à moi-même mais aussi aux autres.  À quelque chose malheur est bon

Donc voila un peu ce qui m’est arrivé depuis mon dernier blog post.  Et de votre côté quoi de neuf ? Qui s’est marié ?  Qui a eu un enfant?  Ou qui a enfin trouvé une occupation comme moi ?  J’espère que personne n’a traversé de mauvais moments comme moi,  vous savez que je ne veux que votre bonheur norrr lol !

Lots of love

Mathy

Publicités

A propos Mathy

I’m Mathy and I’m here because I heard that your blog is your place and I needed one of my own where I could express myself on « human feelings », « love », « relationships », « beauty », « life’s adventure »... Stay tunned!
Cet article, publié dans Les Déboires de Mouto, The French Part, Un peu de moi, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Across the line

  1. Nkensa dit :

    Je suis toutes tes aventures, et je souris quand elle ne sont pas dramatiques, comme celle de « la maman et le téléphone »…
    « la maman et le téléphone »…. tu devrais écrire une petite contine/fable pour ça…

    Aimé par 1 personne

Don't be shy, say something...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s