Une journée extraordinaire


Petite précision, ceci n’est pas un article. Vous n’y trouverez pas de thématique, pas de pédagogie et peut être même pas de logique. La vie est vraiment drôle des fois, elle choisit souvent bien le moment pour vous torturer. Vous en doutez?

Un jour, alors que vous vous dites « encore une autre journée à affronter.. » vous avez vite fait de vous rendre compte qu’elle ne va pas être comme les autres. Déjà, comme par hasard, il s’avère que c’est le jour où vous avez accepté l’invitation d’entrer dans ce monde pourri; et que malgré vos efforts pour l’oublier il y en a qui pensent à vous le rappeler! Vous vous dites c’est pas grave, ça va passer. Mais juste après vous avez l’heureux rappel de votre estomac au sujet de l’état de vos poches et donc de votre frigo, de vos marmites! « Contentes toi d’eau » lui répondez vous, il s’en tête mais que peut-on faire, l’argent ne pousse pas sur les arbres!

Résolue à vous changer les idées devant votre pc ou télé, c’est là que la nouvelle tombe: votre chère grande mère fait une crise, hémorragie sévère… et là c’est la panique! Que faire? Et comment le faire? Où allez? Évidemment vous n’êtes que son enfant de 2nd génération et ce sont surtout à ceux de la 1ère de se bouger mais vous êtes tout de même déboussolée. Mais dommage, le « most » que vous pouvez faire à cette heure c’est de vous battre pour un transfert de crédit, louer votre opérateur orange pour l’une de ses offres chocs: le « 100frs=2000frs » vous connaissez? Au moins avec vous pourriez vous enquérir de sa situation heure après heure… Après pareille nouvelle, auriez-vous encore la tête à quelque ouvrage que ce soit? Mais voila, vous n’avez pas le choix: vous avez des obligations qui demandent un minimum de concentration…

Qui vous a dit que tenir des enfants est facile? Au sortir de là, malheureusement pour vous, c’est la migraine qui pense à vous rendre visite; pile poil à ce moment là! Sacrée journée me diriez-vous si? Bah le meilleur reste à venir (lisez seulement). Nous avons tous nos contre douleurs, ces petits trucs, ou ces personnes extra dont le son de la voix réussit à faire disparaitre les soucis si? Mathy n’échappe pas à cette règle! Elle en parle à quelques uns d’entre eux, le note dans son carnet (oui l’écriture c’est une thérapie chez elle) et garde le meilleur pour la fin. Mais même dans ses pires cauchemars elle ne s’etait pas imaginée la scène (ou le scénario vu que c’était un simple coup de fil) qui allait suivre.

Comme à l’accoutumée il a fallu dérangé le quotidien très chargé de ce Monsieur, pas moyen de chercher réconfort parce que « not only » depuis une déception (amicale) Mathy a perdu sa confiance aux gens, sa timidité a atteint son summum, elle ne connait plus s’ouvrir… mais aussi parce que la remarque lui est faite que ses appels sont toujours intéressés: « oui qu’il y a t-il? Je t’écoute… qu’es ce qui peut bien te déranger à ce point pour que tu veuilles me parler? » Maassah! (Et moi qui croyais que parler de ses ennuis à quelqu’un lui montrant ainsi la valeur qu’on accorde à son soutien était une marque d’affection je m’étais franchement gourée hein…). Mais là où l’acteur meurt, comme on dit ICI, c’est quand on lui dit « je n’ai plus envie de te voir, je ne sais pas pourquoi je me chercherai des excuses pour te voir, avec toi je m’ennuie! » Non non détrompez-vous, je sais que nous les filles nous aimons bien analyser pour tirer des conclusions après, mais ce n’est pas le cas ici! Je vous assure que cela a été dit aussi explicitement que ça! Vous trouvez ça « crue« ?! Il s’en est excusé, mais que c’est la réalité: « on n’a plus rien à se dire! » Oulala vous l’auriez compris cette journée s’est bouclée par « une peine de cœur » et des plus fracassantes, le genre qu’on est à mille lieux d’imaginer!

Vous avez entendu dire que dans pareil cas on traverse tous 4 étapes fondamentales si? Les 30min qui ont suivi une fille est restée sans voix, immobile, à se repasser ce film dans la tête, à se dire « ce n’est pas possible! » C’était la première étape: le déni! Après elle a pleuré, se disant qu’elle a bien été sotte d’ouvrir ce petit cadenas (qu’elle s’était pourtant jurée de laisser fermé encore un bon bout) sur son cœur. Elle se disait comment a t-il pu me dire de pareilles choses, et de cette façon ci? Là c’est la 2nd étape: la colère. La 3ieme a été des plus rapides, se dire que c’était bon comme ça, qu’elle a eu sa dose, qu’elle ne va plus tenter l’expérience à nouveau; à ce niveau on parle de dépression. Et après cette nuit blanche, elle en est arrivée à se dire que s’il est vrai (comme il l’a dit) qu’elle ne communique plus, elle devrait plutôt chercher à y remédier, sans quoi elle risque de se buter au même problème une incertaine prochaine fois. Voila, c’est l’étape dite de l’acceptation! Se dire qu’on peut et va s’en remettre. Ce ne sera pas facile mais avec la compassion d’inconnus (vous chers lecteurs), d’amis très très proches dont le Dieu Tout Puissant ça va aller. Il parait que « le temps guérit toutes les blessures » donc… laissons le faire son travail et continuons le nôtre. Sinon, il y a quand même une bonne nouvelle, Madame (le petit nom de ma grande mère) va déjà mieux. L’hémorragie a pu être stoppée.

Vous trouvez que c’est trop personnel tout ceci? Eh ben c’est tout moi, c’est ma façon d’être, de réagir: C’est ma thérapie. Et aussi c’est mon soutien à toutes celles qui sont (ou pas encore, parce que ça viendra :-p ) dans la même galère! Big Up à vous!

Publicités

A propos Mathy

I’m Mathy and I’m here because I heard that your blog is your place and I needed one of my own where I could express myself on « human feelings », « love », « relationships », « beauty », « life’s adventure »... Stay tunned!
Cet article, publié dans Les Déboires de Mouto, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Une journée extraordinaire

  1. Nkensa dit :

    Wow… et je ne lis tout ça que… ~8 mois après…

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : L’année 2014 en chiffres | Vie Mystérieuse!

  3. tchOupinov dit :

    Loooolll je viens encore de relire cet article!! Il y’a vraiment les hommes mauvais hein!!!

    J'aime

Don't be shy, say something...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s